Flow's headphones in Istoé Magazine


O Andy Warhol o anunciou mais de 20 anos atras: no futuro, cada um de nos tera seus 15 minutos de celebridade. Sera que ja chegou minha vez? Se for o caso, não é nada do que possa me gabar muito, e tenho que confessar que estou um pouco decepcionado, pois esperava mais… Mas sempre pode ser melhor, né?
Do que estou falando? Simplesmente do fato que apareço na revista Isto é da semana passada, em um artigo sobre headphones. Em uma das duas fotos ilustrando o artigo, estou la (mais branco do que um palmito), usando do meu headphone da WeSC x Ed Banger. Na outra, nada menos do que a atriz Anne Hathaway para me fazer companhia. Eba! hahahah.
Anedota: a outra pessoa citada no artigo que costuma usar é a Paola de Orléans e Bragança, que tem sangue francês (de rei alias) também!

///////////////////////////

Andy Warhol l’a annoncé il y a plus de 20 ans: dans le future, chacun d’entre nous aura le droit à ses 15 minutes de gloire. En aurais-je déjà profité? Si c’est le cas, je n’ai pas été gâté, et je dois avouer que je suis un peu déçu, car j’espérais un peu plus que ça… Mais bon, on peut toujours avoir mieux, non?
De quoi est-ce que je suis en train de parler? Simplement du fait que j’apparais dans la revue  Isto é (l’équivalent brésilien e l’Express ou du Nouvel Obs) de la semaine dernière, dans un article sur les headphones. Sur une des photos illustrant l’article, on peut me voir (plus blanc que neige) usant de mon headphone WeSC x Ed Banger. Sur l’autre, rien de moins que l’actrice  Anne Hathaway pour me faire compagnie. Waouh! hahahah.
Anecdote: l’autre personne citée dans l’article comme usant fréquemment ce type d’écouteurs est Paola de Orléans e Bragança, descendante de la famille royale française au Brésil!

Quem quiser ler o artigo, é por aqui.

////////////

Ceux intéressés par l’article_ et lusophones_ peuvent le lire ici. Et comme je n’ai pas le courage de traduire un si long texte sans qu’il soit de moi, je vous poste une version obtenue via Google translate et (très) légèrement améliorée par mes soins:

“Ils ont régné sans partage dans les années 70, ont perdu de l’espace face à plus petit et plus léger avec l’avènement du Walkman dans les années 80, et ont été mis à la retraite depuis l’émergence des couteurs dans la dernière décennie. Aujourd’hui, surfant sur la vague d’appréciation du vintage, les headphones, larges et lourds, sont bel et bien de retour. Le paradoxe est que, si les appareils ont tendance à diminuer en volume – lecteur MP3 plus petit qu’une boîte d’allumettes – ceux pour écouter augmentent. Malgré les inconvénients apparents, ils sont prisés par les jeunes pour deux raisons: d’abord, ils sont plus fonctionnels, car permettant de s’isoler des bruits extérieurs et de réduire les fuites de son face à l’environnement, offrant un son plus cristallin. En second lieu, ils sont très élégants. Les versions actuelles ont quitté la corvée du monochrome noir et ont un design pensé, présentent diverses couleurs et impressions. Ils sont devenus, par conséquent, un accessoire de mode, qui peut être vu sur les plages de Californie, les rues de Londres, et maintenant aussi à Sao Paulo et Rio de Janeiro.

Le Français installé au Brésil, Florian Blot, 26 ans, a commencé à user de casques volumineux dans les années 2000, quand il vivait en Europe. Il en a eu plusieurs, et dispose actuellement de quatre de différentes couleurs et impressions. «Je marche tous les jours de ma maison à mon lieu de travail, et les rues bondées constituent une étape bruyante», dit-il, résident à Sao Paulo depuis 2008. «C’est le seul moyen dont je dispose pour écouter ma musique et plonger dans mon monde.” L’ex-mannequin et DJ, Paola Orléans est également utilisatrice fréquente d’écouteurs géants, à la fois à la maison et au travail. Lorsque vous êtes aux commandes du pick-up, vous vous sentez plus à l’aise car vous écoutez de la musique avec la même qualité que celle de haut-parleurs. «La variété de produits disponibles aujourd’hui ouvre un large éventail pour oser et ajouter un peu de couleur dans le visuel», explique Paola, qui a deux modèles, un vert et un rouge. «Le rapprochement de la fonctionnalité et la beauté est ce que je recherche dans les objets».

Les écouteurs modernes ont récemment pris d’assaut le Brésil. En partenariat avec le magasin Surface2Air à Sao Paulo, la marque californienne Nixon, a lancé il y a trois mois, deux modèles dans le pays et un troisième est sur le point d’arriver. La marque américaine Skulcandy peut être trouvé dans les magasins spécialisés. Le prix de ces accessoires, cependant, est loin d’être accessible, pas de coûts à moins de R$400. Pour les utilisateurs plus discrets, qui excellent dans la qualité sonore, mais ne nécessitent pas l’élément de la mode, il existe des versions plus basiques avec des marques comme Philips. La mode est bon pour les amateurs de musique. Mais néanmoins l’utilisateur doit être conscient que le son fort directement dans les tympans résulten en une perte d’audition. «Le plafond d’écoute sans dommage est de 80 décibels», dit le docteur Marcella Vidal. Nous devons garder un œil sur les spécifications techniques du casque et prendre au sérieux la recommandation. Après tout, la mode ne vaut pas la peine à n’importe quel prix.”

Advertisements
Comments
3 Responses to “Flow's headphones in Istoé Magazine”
  1. WiLL says:

    Trop fort!!! “I’m popular” comme le chantait Nada Surf 🙂
    But I thought Skull Candy was a Swedish Brand, like Wesc???

  2. Mailza Marinho says:

    Florian,
    Vi sua entrevista na TV Vírgula e lembrei que cruzei com você na SPFW.
    Parabéns pelo blog, muito interessante.
    Abraço,
    Mailza

    • Florian Blot says:

      Obrigado Mailza!
      Nos fomos apresentados? Na correria é bem possível, e nem consigo associar nome e rosto.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

  • The author

  • The concept

  • Motto

  • Café Pour Deux

    Café pour deux, porque escrito em duas línguas, e porque rola aqui uma conversa entre amigos, sem pretensão altamente jornalística ou literária. Título em francês, porque é homenagem às minhas origens. E café porque é uma bebida que mantem acordado.
    Café pour deux, car écrit en deux langues, et car il s'agit ici d'une conversation entre amis sans prétension hautement littéraire ou journalistique. Et café car il maintient éveillé.

%d bloggers like this: